Le Figaro 17.05.2012

0
550

LA CRISE DE LA GRECE SECOUE LES PAYS VOISINS

Au-delà d’un sentiment de revanche, Bulgares, Albanais ou Macédoniens redoutent un impact sur leur économie

Hristo, un informaticien de 36 ans de Sofia, attend l’été avec impatience. Avec sa compagne, il ira une fois de plus sur l’île de Thassos, dans le nord de la Grèce, qui est devenue une destination phare pour les classes moyennes balka­niques. S’il n’y avait pas eu la crise, ce ne serait peut-être pas le cas. Mais là, il n’y a jamais foule et les prix sont doux. «Les Grecs ne nous prennent plus de haut. Ils sont serviables et gentils», dit-il. (More…)